13 août 2018

Comment bien cultiver son employabilité?

Recherche d'emploi

De nos jours, penser occuper le même poste dans la même entreprise durant toute sa carrière relève presque de l’utopie. Il y a les crises économiques, les restructurations et parfois les appels des chasseurs de têtes qui viennent changer les plans. Il faut par conséquent se questionner sur la direction que prendra notre carrière pour en assurer  la continuité et « l’ employabilité », i.e. l’attrait de notre candidature pour les employeurs éventuels.

Lorsque vient ce moment, il faut garder en tête ce qui sera retenu à la lecture de notre curriculum vitae.  

Voici 7 pistes de réflexion :


La stabilité en emploi :

Les recruteurs se basent sur la stabilité en emploi, trop de changement dans un cours laps de temps peut donner l’impression d’instabilité.  Les employeurs veulent pouvoir miser sur un candidat qui voudra rester dans l’entreprise un certain temps.  Où se trouve la stabilité dans votre CV?

Les emplois similaires :

L’indice que vous serez à l’aise dans le poste proposé réside justement dans le fait que vous avez déjà occupé ces fonctions dans un secteur ou une entreprise similaire.  Si vous désirez changer radicalement de fonctions, il faudra peut-être envisager prendre un moment pour analyser et faire ressortir vos compétences transférables.

La formation :

Bien que la plupart des employeurs considèrent les années d’expérience en remplacements de l’éducation, il y a des postes qui nécessitent une formation académique spécifique.

Les compétences transférables :

Elles ne sont pas à négliger, mais il faudra avoir des arguments pour les faire valoir.  Prévoir et préparer ses réponses pour les recruteurs est un atout majeur, pour mettre en valeur votre expérience.

Les connaissances :

Êtes-vous à jour dans vos connaissances?  Si vous aviez à changer d’employeur quels seraient les exigences académiques ou les logiciels requis?

Bien choisir ses options :

En cours de route, n’hésitez pas à bien choisir vos options (promotions, mutations etc). Le risque de vous écarter de vos intérêts premiers ou de trop vous spécialiser peut vous limiter dans vos choix futurs. Par contre les généralistes se remplacent plus facilement. Et entre les deux, il y a la valeur ajoutée; ce que vous pouvez apporter à une organisation.

Le bilinguisme :

Il ajoute également à votre employabilité, c’est une richesse à cultiver assurément.



Vous serez confronté à ces éléments dès le début de votre carrière. Pour les finissants, la difficulté est de décrocher le premier travail et de démontrer  votre capacité à avoir une bonne stabilité. Une bonne façon d’y arriver? Obtenir votre premier emploi là où vous avez fait votre dernier stage d’emploi ou encore préconiser un travail à temps partiel dans votre secteur d’activité durant vos études.

Vous aimerez peut-être

03

Feb
Recherche d'emploi

Comment réagir à l’appel d’un chasseur de têtes?

Il peut parfois être surprenant, même déstabilisant d’être contacté un beau matin par un chasseur de têtes. Lorsque l’on n’a pas l’habitude de travailler avec un chasseur de têtes, il peut même il y avoir une certaine

10

Nov
Recherche d'emploi

Trous dans le CV : Comment les expliquer?

Se mettre en recherche d’emploi lorsque notre CV présente un ou des trous dans notre parcours peut-être une source de stress important. Mais une période sans emploi ne veut pas dire que vos chances de décrocher un...

10

Feb
Recherche d'emploi

Comprendre la relation entre l’employeur, le chasseur de têtes et vous.

Lorsque vous vous retrouvez dans un processus de recrutement deux cas de figure sont possibles : soit vous êtes en relation directe avec votre potentiel employeur, soit le processus fait intervenir une firme de recrutement.